AddThis Social Bookmark Button
barrejaune
dieseaBCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
barrejaune

Mblanc

 

M : initiale du nom Magriel, théoricien du backgammon et champion de poker, indice égal au nombre de tours de donne que le tapis peut financer en prenant en compte les frais incompressibles que sont les antes et les blinds. Exemple : J'ai 900 de stack et les blinds sont de 100-200. Chaque tour de table me coutera 300, donc mon M est de 3. Lorsqu'il y a des antes, elles rentrent évidemment en compte pour le calcul du M.

 

Made hand : voir "main faite" en français.

 

Main : désigne les cartes du joueur, autant celles qu'il possède "en main" (par exemple, en Omaha, il y en a quatre en main) que celles qui forment sa combinaison finale.

 

Main event : en français "évenement majeur" ou "évenement principal", généralement désigne le tournoi final d'un grand circuit international de tournois de poker. Se dit également simplement "Main".

 

Main faite : "made hand" en anglais, contraire d'un tirage, une main faite contient une paires, deux paires, etc.

 

Main fermée : c'est la main constituée par ses cartes privatives.

 

Main légitime : se dit "legitimate hand" en anglais, s'emploie surtout pour indiquer qu'une main est vraiment forte alors qu'on aurait pu penser qu'il s'agissait d'un bluff, donc d'une main faible.

 

Main marginale : en anglais "marginal play hand", main à la limite du jouable.

 

Main pot : en français se dit "pot principal".

 

Mains majoritaires : désigne certaines mains du Hold'em dont toutes les paires, A-x assortis et KQ.

 

Maldonne : se dit "misdeal" en anglais, erreur dans la donne des cartes. Dans ce cas, le donneur doit récupérer les cartes et procéder à une nouvelle distribution.

 

Maniac : joueur cyclothymique, imprévisible.

 

Manipulateur : tricheur spécialisé dans la manipulation des cartes. Exemple : donner la deuxième carte du jeu au lieu de la première, ou la dernière, ou celle du milieu... Il peut aussi escamoter des cartes, en empalmer, changer de jeu, etc.

 

Maquiller : en poker fermé, garder une carte avec sa paire ou son brelan pour aiguiller l'adversaire sur une fausse piste lors de la prise de carte. On dit aussi "épauler".

 

Marié : en anglais "married", être marié à sa main, c'est ne pas être capable de la jeter. On dit aussi "scotché".

 

Max : en anglais "nuts", être max, c'est posséder la combinaison la plus élevée rendue possible par le tableau. Par exemple, sur un tableau de Hold'em contenant une paire, la combinaison max est le carré. De même, posséder la quinte max signifie que l'on a la quinte la plus forte rendue possible par le tableau, même si cette quinte n'est pas la main max.

 

Mélanger : en anglais "shuffle", acte de brasser les cartes pour faire une nouvelle donne.

 

Mélange à l'effeuillage : mélange sur table effectué en divisant le paquet de cartes en deux paquets égaux puis en les imbriquant l'un dans l'autre.

 

Mélange en coupes : mélange sur table sommaire effectué en faisant tomber de petits paquets les uns sur les autres à plat (proche du "mélange hindou" bien connu des magiciens). Il s'intercale généralement entre deux mélanges à l'effeuillage. Ce mélange est courant aux tables de blackjack.

 

Middle pair : voir en français "paire seconde".

 

Middle position : voir "milieu de parole" en français.

 

Milieu de parole : en anglais "middle position", position où le joueur parle après des joueurs mais avant d'autres. Dans une table de 10 joueurs, il s'agit en général des sièges 5, 6 et 7.

 

Minraise ou Mini-raise : move qui consiste à relancer la mise d'un joueur simplement du double et pas plus. Il s'agit le plus souvent d'un move de bluff qui s'exécute post-flop sur un board fermé et contre des joueurs qui jouent trop solide. Cette mini-relance peut être également interprêtée comme une faiblesse par l'adversaire alors qu'elle est exécutée avec une main forte, les incitant à sur-relancer.

 

Misclick : sur internet, se dit lorsque l'on se trompe d'action en ne cliquant pas sur la bonne commande, par exemple lorsque l'on se couche au lieu de suivre une mise.

 

Misdeal : voir "maldonne" en français.

 

Mise : jetons qui forment l'enjeu en cours, en anglais se dit "stake".

 

Mise de base : se dit "full bet" en anglais, dans la partie en limit, mise en vigueur pour le tour en cours. Par exemple, le Texas Hold'em 50-100 a une mise de base de 50 pour les deux premiers tours d'enchères, puis de 100 pour les deux derniers. Idem dans le Stud 50-100, où 50 est la mise de base des deux premiers tours et 100 la mise de base des trois suivants. Ici, l'ouvreur du premier tour mise un bring-in qui peut être de 20 ou 23.

 

Miser : placer son enjeu au pot, en anglais se dit "bet".

 

Miser sur parole : en anglais "play behind", par opposition aux "table stakes", mettre en jeu des jetons qui ne sont pas sur la table. Dans les parties en clubs ou en casinos, cette méthode est proscrite et n'a cours que dans le cas où le joueur a commandé des jetons et attend qu'ils lui soient livrés. Hors clubs et casinos, on la rencontre rarement.

 

Money cutoff line : voir "bulle" en français.

 

Money game : voir "cash game".

 

Monstre : voir bombe.

 

Move : action particulière menée lors d'un coup de poker, par exemple le check raise et le New York back raise sont des moves.

 

MP : middle position, le milieu de parole à une table de poker. Se situe après l'EP (early position) et avant la LP (late position).

 

MTT : Multi-Table Tournament, tournoi multi-tables.

 

Muck : jeter ses cartes pour se défaire du coup en cours. Cartes que le donneur met devant lui et qui ne sont plus en jeu (cartes jetées par les joueurs). C'est aussi le fait de ne pas dévoiler ses cartes lorsque l'adversaire a montré une meilleure main.

 

Multi-tirages : se dit "wraparound" en anglais ou "wrap de quinte" en français, en Omaha, situation dans laquelle vos 4 cartes et les 3 cartes du flop forment un nombre important de tirages à quinte. Exemple, si vous avez :

et si le flop est , vous pouvez

faire quinte avec 13 cartes : les 6 restants, les 5 restants, les 4 restants et les 9 restants (soit respectivement 3, 3, 3 et 4 cartes disponibles, soit 13 cartes en tout).

 

Multiway pot : voir "coup multiple" en français.

 

Must-move : pour équilibrer la partie ou le tournoi, situation où des joueurs d'une deuxième table se déplacent vers la première.