Lexique - D

AddThis Social Bookmark Button
barrejaune
dieseaBCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
barrejaune

Dblanc

Dead blind : en tournoi live, amande qu'un arbitre peut donner à un joueur si celui-ci n'a pas payé les blinds alors que c'est à son tour.

 

Dead hand : littéralement "main morte", main qui a déjà perdu le coup avant même que celui-ci soit terminé.

 

Dead money : littéralement "argent mort", le dead money est l'argent qui se trouve au pot mais qui provient de joueurs qui ne sont plus dans le coup. Plus il y a de dead money, plus la cote financière du coup est élevée.

 

Deal : arrangement.

 

Dealer : désigne le donneur, celui qui distribue les cartes.

 

Dealer's choice : partie où le donneur décide de la variante utilisée pour le coup qu'il va distribuer. Il choisit la variante dans une liste établie avant la partie et ratifiée par tous.

 

Dealing round : voir "tour de donne" en anglais.

 

Début de parole : en anglais "early position", position telle que le joueur parle avant tous ou la plupart des joueurs. Usage : dans une table de 10 joueurs, il s'agit en général des quatre premiers sièges (les deux blindeurs et les deux joueurs suivants).


Décave : en anglais "freezout".


Décavé : un joueur est décavé quand il a tout perdu ou quand il n'a plus son budget jeu. Il doit donc s'abstenir de jouer, le temps pour lui de reconstituer son budget jeu (appelé bankroll). Se dit aussi pour une perte ponctuelle, par exemple quand on est éliminé d'un tournoi hors des places payées.


Décrypter : en anglais "read", s'inspirer de son observation de divers indices pour tenter de deviner les cartes de l'adversaire, s'il bluffe ou non, ou au moins pour savoir s'il est faible ou fort sur le coup.


Deep stack : se dit d'un tournoi qui se joue avec une cave de départ très importante par rapport au montant de la grosse blind, au moins 150 fois celle-ci. Un tournoi deep stack permet aux joueurs de jouer dans les meilleures conditions.


Deep run : se dit lorsque l'on va loin dans un tournoi de poker.

 

Dépareillées : deux cartes sont dépareillées quand elles sont de familles différentes et donc de couleurs différentes. Se dit "offsuited" en anglais. C'est le contraire de deux cartes assorties. Par exemple :

 

Deuce : en français la carte "deux" ou "égalité".

 

Deuce to Seven Draw Lowball (ou Deuce to Seven) : c'est un poker fermé à cinq cartes joué "en bas" ou "low", c'est à dire que le but du jeu est de réaliser la combinaison la plus basse possible. Les As ne jouent que pour le "haut" contrairement au Razz, et les quintes et les couleurs comptent. Autrement dit, la meilleure main est 23457 avec au moins deux familles de couleur (d'où le nom de "Deuce to Seven" qui signifie 'Deux à Sept"). Il y a quatre tours d'enchères et trois tirages. Après chaque tour d'enchères, les joueurs décident de changer entre 0 et 5 cartes. Après le troisième et dernier tirage a lieu un dernier tour d'enchères.

 

Deux paires max : en anglais "top two pair", dans les variantes avec tableau, deux paires maximum permises par le flop ou le tableau. Si le flop est :

on a les deux paires max quand on possède :

 

Diamonds : en français "carreaux", une des quatre familles de cartes.

 

Donk : abréviation de donkey, âne. Joueur qui pense savoir jouer mais qui ne sait pas.

 

Donk bet : mise de donk, mise au flop en premier de parole. Ajourd'hui, cela ne signifie plus miser bêtement mais plutôt prendre l'initiative sur un coup.

 

Donk lead : miser en premier de parole post-flop afin de faire coucher un adversaire qui aurait pris l'initiative pré-flop en relançant ou sur-relançant et qui ne touche rien au flop. Si l'adversaire relance le donk lead, le joueur a la possibilité de sur-relancer. Il s'agit d'un move pratiqué lorsque l'on n'a pas la position à la table comme le check raise.

 

Donk play : coup joué comme un donk.

 

Donne : se dit "deal" en anglais, distribution des cartes effectuée par le donneur ("dealer").

 

Donneur : désigne la personne qui distribue les cartes au poker. Dans un casino, un cercle de jeux ou dans un grand tournoi, il s'agit du croupier. Egalement appelé dealer en anglais. La position du donneur est la plus avantageuse car il parle en dernier lors des tours de mises.

 

Dotation : voir "prize pool" en anglais.

 

Doublante : voir doublette.

 

Double : une mise faite dans le bu de gagner le double. Exemple : faire all in dans le but qu'un joueur paie. En cas de gain on double son tapis. En anglais se dit "even money".

 

Double belly buster : double tirage à quinte ventral avec deux manques. Exemple :

 

Double bluff : bluff qui consiste à miser en premier, à se faire relancer, et à sur-relancer ensuite

 

Double Hold'em : variante rare du poker Texas Hold'em où, au lieu de former un seul tableau, on en forme deux en même temps. Le pot est partagé en fin de coup entre la meilleure combinaison sur le premier tableau et la meilleure sur le deuxième.

 

Double paire : en anglais "two pairs", combinaison constituée de deux paires. En américain, l'expression "Aces up", "Kings up", etc., signifie "Deux paires aux As", "Deux paires aux Rois", etc.

 

Doubler son tapis : en no limit, doubler son tapis après avoir fait all in sur un coup que l'on remporte, en anglais "double up".

 

Double up : voir "doubler son tapis" en anglais.

 

Double shoot out : tournoi au cours duquel il faut, dans un premier temps, vaincre tous les joueurs de sa première table, puis dans un second temps, battre tous les joueurs de la nouvelle table composée de tous les vainqueurs de leur première table pour remporter la victoire.

 

Doublette : carte qui arrive au tableau et double l'une des autres cartes du tableau ce qui donne une paire au tableau et rend donc le full et le carré possible.


Downswing : période toujours trop longue de pertes due à un bad run et/ou à un trop mauvais niveau de jeu.

 

Draw : en français "tirage".

 

Drawing dead : en français "tirer mort", tirer une combinaison qui ne suffira pas, hélas, à remporter le coup, parce qu'un adversaire possède déjà une meilleure combinaison. Exemple : au Texas Hold'em, vous possédez :

et le flop affiche .

Vous possédez bien un tirage à quinte mais même si la quinte vous rentre ensuite, vous pouvez être battu par un full.

 

Draw out : voir en français "gagner sur tirage".

 

Droit de chaise, droit de table : en anglais se dit "fee", droit horaire payé par les joueurs dans les clubs qui ont opté pour ce type de rémunération. Désigne aussi le droit supplémentaire, généralement égal à environ 10% de la cave, payé pour participer aux tournois.

 

Droit d'entrée : en anglais "entry fee", en tournoi, droit qui s'ajoute à la cave pour financer les frais de l'organisateur. Les fees ne sont évidemment pas distribuées aux gagnants.

 

Dry : voir "sec" en anglais.