AddThis Social Bookmark Button
barrejaune
dieseaBCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
barrejaune

Pblanc

 

Pai gow poker : jeu de casino qui tient vaguement du blackjack mais ne peut être considéré comme un poker car ni bluff ni relances n'y sont possibles.

 

Paire : deux cartes de même valeur. Par exemple :

 

Paire basse : en anglais "bottom pair", paire formée de la carte la plus basse du flop et d'une carte de la main. Exemple, si vous partez avec :

et si le flop est , vous avez la paire basse et le

meilleur kicker.

 

Paire fermée : en anglais "pocket pair", en Hold'em, en Omaha ou en Stud, paire contenue dans les cartes fermées (ou privatives) de la première donne.

 

Paire max : dénommée "top pair" en anglais, dans les variantes avec tableau, paire maximum permise par le flop ou le tableau tout entier. Si le flop est :

on a la paire max quand on possède un As en main.

Et on a la paire max kicker max quand on a AK.

 

Paire seconde : en anglais "middle pair", en Hold'em, au flop, le joueur peut réussir une paire splittée avec la carte du milieu par opposition à la paire max et à la petite paire. Exemple, si vous partez avec :

et si le flop est vous avez la paire seconde

avec kicker max.

 

Paire splittée : en poker ouvert, paire constituée d'une carte fermée et d'une carte ouverte. Exemple, en Hold'em si le joueur a :

et si le flop est le joueur a une paire de Rois

splittée.


Panel : ensemble des mains que peut avoir un joueur. En anglais se dit "range".

 

Paris à part : en anglais "side bets", paris entre joueurs qui n'ont rien à voir avec le pot en cours.

 

Parler : en anglais "act" : annoncer verbalement sa décision ("check", "passe", "suivie", "relance") ou, par extension, de façon non-verbale (en jetant ses cartes vers le donneur, ce qui signifie que l'on passe, ou encore en donnant un coup sur la table, ce qui signifie que l'on checke).

 

Parole : check.

 

Partage : en anglais se dit "split", le pot est partagé en cas de variante high-low. Il peut l'être aussi en cas d'égalité à l'abattage, si cette convention a été retenue.

 

Partie : en anglais "game", unité d'action constituée d'une suite indépendante de coups successifs.

 

Partie d'argent : voir "cash game" en anglais.

 

Partie privée : partie que vous disputez avec des amis, des collègues, la famille... On dit aussi partie domestique.

 

Passe, passer : se retirer d'un coup en abandonnant et en jetant ses cartes. Se dit "fold", "lay down", "drop out" ou "by me" en anglais.

 

Passif : qualifie un joueur qui relance rarement et qui se contente souvent de suivre.


Peel : payer une relance pour voir une autre carte. Vient du fait de retirer une carte du haut du jeu (opposé au talon du jeu). Utilisé plus spécialement quand un joueur a une main spéculative ou n'est pas sûr de la façon dont il se situe (sur le tirage). J'ai une paire max et je pense que mon adversaire peut bluffer, donc je "peel" pour voir ce que va donner l'action.

 

Petite blind : mise forcée posée par le joueur situé juste après le donneur (à sa gauche), d'un montant égal à la moitié de la grosse blind et donnant droit au joueur de petite blind de parler en avant-dernière position lors du premier tour de mise.

 

PFR : abréviation de Pré-Flop Raise, il s'agit du pourcentage de mains qu'un joueur relance pré-flop.

 

Pigeon : en anglais "fish", joueur débutant ou malhabile qui ne se rend généralement pas compte qu'il joue mal. Usage : rappelez-vous les premières paroles du film Les joueurs : "Si au bout d'une demi-heure vous n'avez toujours pas repéré le pigeon, c'est que c'est vous".

 

Pineapple : variante de poker Hold'em.

 

Pique : une des quatres familles de cartes, se dit "spades" en anglais.

 

PL5D : 5 Card Draw Pot Limit.

 

Play the board : "jouer le tableau" en français.

 

PLHE : abréviation pour Pot Limit Hold'Em.

 

PLO, PLOH : abréviation pour Pot Limit Omaha.

 

PLOH8 : Pot Limit Omaha High/Low.

 

Pocket pair ou PP : voir "paire fermée" en français.

 

Points : dans un tournoi, terminer dans les points signifie terminer parmi les places payées.

 

Pointure : quand deux adversaires abattent deux mains très proches, on dit qu'il y a pointure.

 

Poker d'As : poker de pacotille se jouant avec 5 dés.

 

Poker face : un visage qui ne montre aucune émotion.

 

Poker fermé : variante de poker où il n'y a pas de cartes communes à tous les joueurs comme le Stud et le Badugi par exemple, par opposition au poker ouvert.

 

Poker network : groupe de plusieurs clubs virtuels de poker appartenant à la même société. Un joueur qui entre dans n'importe quel club affilié entre du même coup dans une immense salle virtuelle où se trouvent tous les joueurs de tous les sites affiliés.

 

Poker ouvert : variante de poker où il y a des cartes communes à tous les joueurs comme le Hold'em et le Omaha par exemple, par opposition au poker fermé.

 

Pokerroom : lieu où l'on trouve en permanence une variété de tables de poker.


Polariser : concept récent de la théorie du poker, surtout pratiqué en Texas Hold'em.  Un range de mains polarisé inclut les mains très fortes et les mains très faibles et exclut les mains moyennes. Par opposition, un range mergé est précisément celui qui inclut les mains de force moyenne et forte.

 

Position : l'endroit où est assis le joueur en fonction du bouton. Plus le joueur parle tard dans le tour de parole, meilleure est sa position et vice-versa. Un joueur a la position quand il parle après son adversaire.

 

Post-flop : définit l'action qui se déroule après la distribution du flop, c'est le deuxième tour de mise.

 

Pot : la somme des jetons mis en jeu au cours d'un coup. C'est aussi l'une des deux versions du poker fermé (l'autre étant le blind-surblind), où chaque joueur verse un droit d'entrée avant la donne. C'est aussi l'endroit du tapis (généralement le centre) où s'entassent les mises des joueurs au cours d'un coup. En pot limit, annonce par laquelle le joueur indique qu'il relance à hauteur du pot.

 

Pot cut : voir "prélèvement" en français.

 

Pot extérieur : en anglais "side pot", pot secondaire constitué suite au all in d'un joueur, avec les mises auxquelles il ne peut prendre part. Il y a autant de side pots que de joueurs ayant fait all in dans la coup. Le "pot intérieur" ou "pot principal" est celui dans lequel participe le plus de joueurs.

 

Pot intérieur : voir "pot principal".

 

Pot limit : régulation des mises fixant la relance maximum à la hauteur du pot courant. Quand un joueur ouvre un tour de mises à "pot", il mise le montant du pot. Mais quand il relance à "pot", il procède en deux temps, il égalise l'ouverture de son adversaire puis relance de la totalité du pot. Exemple : si le pot contient 100 et si un joueur ouvre à 50, si vous voulez faire "pot", vous devez miser d'abord 50, puis relancer du tout, donc de 200, ce qui fait une mise totale de 250.

 

Pot odds : en français " cote financière" du pot.

 

Pot principal : en anglais se dit "main pot", également appelé "center pot" ou "pot intérieur", par opposition au side pot. Il y a side pot quand un joueur n'a pas assez de jetons pour suivre et quand il a au moins deux adversaires qui forment ensemble un nouveau pot à partir de la somme qui excède son tapis.

 

Poubelle : main très mauvaise, se dit "garbage" en anglais.

 

Pourboire : en anglais "tip", "toke" ou "zuke", petite somme d'argent remise au donneur par le gagnant du coup. Les pourboires constituent souvent la partie principale du revenu des donneurs.

 

Pousseur : en anglais "slider", joueur qui pousse ses jetons, qui n'hésite pas, notamment en no limit, à relancer fortement et à se mettre all in.

 

Pré-flop : définit l'action qui se déroule avant la distribution du flop, c'est le premier tour de mise. Exemple : "dans une partie où la plupart des pots sont suivis préflop, vous avez tout intérêt à suivre avec au minimum 2-2, JT assortis ou AQ".

 

Prélèvement : en anglais se dit "pot cut" ou "rake" ou "drag", en cash game, taxe retranchée de chaque pot par l'organisateur de la partie en rétribution de ses frais (notamment dans les clubs et les casinos). En tournoi ou en Sit&Go, se dit fee.

 

Premium hands : les mains les meilleures : AA, KK, QQ, JJ, AK...

 

Prize pool : la cagnotte ou la dotation redistribuée aux premiers du classement final d'un tournoi.


Probe bet (ou feeler bet) : miser après le flop contre un adversaire qui a relancé préflop puis checker postflop. Le but est de "tâter le terrain" pour se faire une idée de son jeu. En fonction de la réponse (fold, call ou raise et montant du raise), on obtient des informations.

 

Protéger : relancer pour chasser d'autres joueurs afin de mieux assurer la victoire de votre main. Garder un jeton ou un objet sur ses cartes ce qui les empêche d'être éliminées par inadvertance.

 

Publicité : un joueur peut se donner une image à la table par des mises dites "publicitaires". Généralement, il joue large ce qui lui fait perdre momentanément de l'argent, mais ensuite il serre le jeu et récupère ainsi son investissement, et plus encore.

Push : pousser ses jetons au milieu, donc faire tapis.

 

Pushing bets, saving bets : accord par lequel deux joueurs conviennent de récupérer leurs jetons à chaque fois que l'un d'eux gagne un pot.